Conduite à tenir chez une femme ayant des leucorrhées abondantes et malodorantes

La malodeur vaginale est le symptôme principal de la vaginose bactérienne. Cette infection est due à un déséquilibre du microbiote vaginal avec disparition des lactobacilles et prolifération de bactéries anaérobies dont Gardnerella vaginalis ou Atopobium vaginae, par exemple. L’examen clinique est suffisant pour le diagnostic avec la constatation de leucorrhées fluides, malodorantes et un pH…

Lire l'article

Que faites-vous devant des troubles de la libido sous pilule oestroprogestative ?

QUESTIONNEMENT – Est-ce la première fois que cela vous arrive ? – Est-ce contemporain de l’instauration ou du changement de contraception ? – Évaluer les indices d’un climat progestatif : humeur plutôt dépressive, peau et phanères non optimaux, céphalées, cycle, règles plutôt brunes et peu abondantes, circulation sanguine avec stase et varices, éventuellement fonctionnement hépatique…

Lire l'article

Que faites-vous devant des troubles de la libido sous pilule oestroprogestative ?

Je suis très à l’écoute car l’impact possible de la contraception sur la sexualité est un élément important dans le choix de la méthode dans sa compliance, dans les raisons de son interruption. Leurs causes sont plurifactorielles, la sensibilité au traitement hormonal, l’état psychologique antérieur, la relation dans le couple, l’environnement sociétal et culturel (culpabilité…

Lire l'article

Conduite à tenir devant des épisodes à répétition plus de 4 fois par an

Lorsqu’une patiente consulte pour une vulvovaginite, l’anamnèse et l’examen clinique confirmeront le plus souvent un épisode de mycose. Le traitement local (éconazole par exemple) en ovules et crème sera privilégié. Les conseils seront apportés pour limiter les récidives : une toilette externe avec un savon pour toilette intime sans douche vaginale, un séchage soigneux –…

Lire l'article

Conduite à tenir devant des épisodes de mycoses vaginales à répétition plus de 4 fois par an

Si une patiente consulte pour des épisodes de candidoses à répétition, il convient de remettre en question le diagnostic. L’interrogatoire vérifie que le symptôme est véritablement un prurit, qu’il est associé à des sensations de brûlures vaginales, qu’il est fluctuant (favorisé par les règles ? les antibiotiques ?), qu’il a été calmé par des traitements…

Lire l'article

Conduite à tenir chez une femme ayant des leucorrhées abondantes et malodorantes

La malodeur vaginale est le symptôme principal de la vaginose bactérienne. Cette infection est due à un déséquilibre du microbiote vaginal avec disparition des lactobacilles et prolifération de bactéries anaérobies dont Gardnerella vaginalis ou Atopobium vaginae, par exemple. L’examen clinique est suffisant pour le diagnostic avec la constatation de leucorrhées fluides, malodorantes et un pH…

Lire l'article

Que faites-vous devant des troubles de la libido sous pilule oestroprogestative ?

QUESTIONNEMENT – Est-ce la première fois que cela vous arrive ? – Est-ce contemporain de l’instauration ou du changement de contraception ? – Évaluer les indices d’un climat progestatif : humeur plutôt dépressive, peau et phanères non optimaux, céphalées, cycle, règles plutôt brunes et peu abondantes, circulation sanguine avec stase et varices, éventuellement fonctionnement hépatique…

Lire l'article

Que faites-vous devant des troubles de la libido sous pilule oestroprogestative ?

Je suis très à l’écoute car l’impact possible de la contraception sur la sexualité est un élément important dans le choix de la méthode dans sa compliance, dans les raisons de son interruption. Leurs causes sont plurifactorielles, la sensibilité au traitement hormonal, l’état psychologique antérieur, la relation dans le couple, l’environnement sociétal et culturel (culpabilité…

Lire l'article

Conduite à tenir devant des épisodes à répétition plus de 4 fois par an

Lorsqu’une patiente consulte pour une vulvovaginite, l’anamnèse et l’examen clinique confirmeront le plus souvent un épisode de mycose. Le traitement local (éconazole par exemple) en ovules et crème sera privilégié. Les conseils seront apportés pour limiter les récidives : une toilette externe avec un savon pour toilette intime sans douche vaginale, un séchage soigneux –…

Lire l'article

Conduite à tenir devant des épisodes de mycoses vaginales à répétition plus de 4 fois par an

Si une patiente consulte pour des épisodes de candidoses à répétition, il convient de remettre en question le diagnostic. L’interrogatoire vérifie que le symptôme est véritablement un prurit, qu’il est associé à des sensations de brûlures vaginales, qu’il est fluctuant (favorisé par les règles ? les antibiotiques ?), qu’il a été calmé par des traitements…

Lire l'article