Vulvite à plasmocytes de Zoon

1. CE QUE L’ON VOIT: Plaque brillante, rouge-orangé, non infiltrée au toucher siégeant sur le vestibule antérieur (zone sous-clitoridienne) (PHOTO 1)   2. SIGNES : Typiquement, les plaques sont rouge-violacé, parfois brunâtres, brillantes, non érosives. Elles siègent principalement sur le vestibule (PHOTO 2) et débordent parfois sur toute la face interne des petites lèvres.  …

Lire l'article

Efficacité d’un nouveau topique dans la gestion des pathologies ano-vulvaires

L’inconfort ano-vulvaire est un motif de consultation très fréquent en gynécologie. L’étape initiale de la gestion de ces tableaux cliniques est la recherche étiologique. Elle aboutit à des diagnostics divers : infection, dermatose caractérisée, iatrogénie (erreurs hygiéniques ou effets secondaires de traitements locaux), insuffisance hormonale… L’expression clinique de cet inconfort est riche : prurit, brûlures,…

Lire l'article

La WHI : les bénéfices d’un désastre

La Women Initiative Study, l’étude à 1 milliard de dollars a fait couler beaucoup d’encre depuis 12 ans. Elle a terrorisé toute une génération de femmes et… de médecins. Aujourd’hui bien analysée, ses principales conclusions ne peuvent pas concerner les femmes de 50 ans qui abordent leur ménopause ,mais n’a t elle généré que des…

Lire l'article

Contraception définitive par implants intra-tubaires ESSURE® : le point en 2014

Cette méthode réalisée sous hystéroscopie est simple et efficace. Elle nécessite une information des patientes et le recours à des praticiens formés. Un contrôle radiographique ou échographique est recommandé à 3 mois . La principale complication est la migration secondaire ou la perforation tubaire. La stérilisation volontaire, qu’elle soit masculine ou féminine est la méthode…

Lire l'article

Vulvite à plasmocytes de Zoon

1. CE QUE L’ON VOIT: Plaque brillante, rouge-orangé, non infiltrée au toucher siégeant sur le vestibule antérieur (zone sous-clitoridienne) (PHOTO 1)   2. SIGNES : Typiquement, les plaques sont rouge-violacé, parfois brunâtres, brillantes, non érosives. Elles siègent principalement sur le vestibule (PHOTO 2) et débordent parfois sur toute la face interne des petites lèvres.  …

Lire l'article

Efficacité d’un nouveau topique dans la gestion des pathologies ano-vulvaires

L’inconfort ano-vulvaire est un motif de consultation très fréquent en gynécologie. L’étape initiale de la gestion de ces tableaux cliniques est la recherche étiologique. Elle aboutit à des diagnostics divers : infection, dermatose caractérisée, iatrogénie (erreurs hygiéniques ou effets secondaires de traitements locaux), insuffisance hormonale… L’expression clinique de cet inconfort est riche : prurit, brûlures,…

Lire l'article

La WHI : les bénéfices d’un désastre

La Women Initiative Study, l’étude à 1 milliard de dollars a fait couler beaucoup d’encre depuis 12 ans. Elle a terrorisé toute une génération de femmes et… de médecins. Aujourd’hui bien analysée, ses principales conclusions ne peuvent pas concerner les femmes de 50 ans qui abordent leur ménopause ,mais n’a t elle généré que des…

Lire l'article

Contraception définitive par implants intra-tubaires ESSURE® : le point en 2014

Cette méthode réalisée sous hystéroscopie est simple et efficace. Elle nécessite une information des patientes et le recours à des praticiens formés. Un contrôle radiographique ou échographique est recommandé à 3 mois . La principale complication est la migration secondaire ou la perforation tubaire. La stérilisation volontaire, qu’elle soit masculine ou féminine est la méthode…

Lire l'article