Le Conseil d’État dit NON !

Le Conseil confirme qu’il ne peut être répondu favorablement à la demande d’une personne conçue par don de gamète quant à l’identité du ou des donneurs de gamètes. Ce refus « répond à l’objectif de préservation de la vie privée du donneur et de sa famille ».David Elia www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Anonymat-des-donneurs-de-gametes2 Article paru dans le Genesis N°187 (novembre/décembre 2015)