Simone Veil : Disparition d'une immense figure de la vie française

Simone Veil : Disparition d’une immense figure de la vie française

L’ancienne ministre et académicienne Simone Veil, 89 ans, est morte ce vendredi matin, à son domicile parisien, situé dans le 7e arrondissement, comme le rapporte le JDD. Son fils, l’avocat Jean Veil a annoncé «Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet».

Simone Veil, née Jacob,  voit le jour le 13 juillet 1927 à Nice. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle est arrêtée, menée à Drancy avec sa famille, avant d’être déportée à Auschwitz-Birkenau, un des camps d’extermination nazis le 15 avril 1944. Elle attendra des années pour parler de la déportation de sa famille.

En mai 1974, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, elle fut nommée comme Ministre de la Santé. À ce poste, elle fait notamment voter la « Loi Veil », promulguée le 17 janvier 1975, qui dépénalise le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Souvenez vous du jour ou elle prononça un discours historique :
« Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme – je m’excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d’hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. Il suffit d’écouter les femmes« .

Retrouvez l’intégralité de son discours sur http://m.ina.fr/video/I07169806

Laurine BONISSOL